Les pèlerinages d'IVI

Itinérance au Burkina Faso

Partage

Dans notre voiture en panne devant la cathédrale de Ouagadougou, le temps de prier sous la chaleur de midi, fenêtres ouvertes, les vendeurs de chapelets et de tableaux se sont installés autour de nous pour vendre leurs travaux. Nous étions en train de prier pour « un autre regard sur la matière – l’Esprit dans la matière – et une autre forme de partage ».

Scène de rue à Ouagadougou

Au lieu d’insister pour vendre, ils ont fini par prier à haute voix avec nous, nous ont témoigné de leurs souffrances, de leurs peurs, de leurs désespérances. Plusieurs jeunes m’ont donné les noms de malades proches ou de membres de leurs familles afin que je prie pour eux. Nous leur avons appris comment nous demandons à Dieu pour recevoir. L’un est parti avec mon chapelet qu’il serrait sur sa poitrine comme un grand trésor ! C’était bouleversant. J’ai beaucoup appris, moi qui avais tant de gêne pour m’adresser à un mendiant...

Marie-Thérèse, avril 2009

Nous écrire

© Invitation à la Vie - 2014